C’est l’histoire d’un tweet…

700 personnes ont défilé samedi 4 mai à Strasbourg pour dénoncer la transphobie, et appeler à plus de droits pour les personnes trans.

Dans la ligne de mire des associations de défense LGBT, une proposition de loi déposée en avril qui viserait à interdire “tout traitement médical et hormonal de transition de genre aux mineurs”.

Cette disposition est une atteinte grave selon ces associations, à la liberté de se déterminer. 

Plusieurs manifestations ont été organisées en France ce week-end, qui entendaient mobiliser également contre le racisme.

Durant la manif strasbourgeoise, un tweet a été posté par un membre du Rassemblement National dans le Bas-Rhin.

Tweet vu plus d’un million de fois, avec une vidéo où des manifestants entonnent un chant : “Darmanin au fond du Rhin, Dora Moutot au fond du Rhin”.

https://twitter.com/Th_Bnrdt/status/1786783327359250597

Dora Moutot, la personne visée par les manifestants strasbourgeois, reprend ce tweet et répond, en anglais.

https://twitter.com/doramoutot/status/1786898136276914459

Traduction :

Des centaines de personnes réclament mon assassinat à Strasbourg parce que je soutiens qu'être une femme n'est pas un sentiment mais une réalité biologique.

Qui est Dora Moutot ? Elle est l’autrice d’un livre écrit avec Marguerite Stern, “Transmania”, qu’elle présente comme une enquête sur les “dérives de l’idéologie transgenre”.

L’ouvrage polémique est le cauchemar des associations de défense des personnes trans, car accusé de véhiculer une idéologie transphobe. 

La ville de Paris par exemple, a interdit la publicité du livre. 

Jusqu’à la maman d’Harry Potter !

L’écrivaine J.K Rowling, la créatrice de l’univers Harry Potter, a apporté rapidement son soutien à Dora Moutot dans un autre tweet.

https://twitter.com/jk_rowling/status/1787115272328908892

En rappelant au passage que ses ancêtres viennent de Strasbourg, “une ville qui a une longue histoire d’invasion par des despotes...”.

Pourquoi J.K Rowling réagit ?

Parce que depuis des mois, elle est accusée sur Internet de mener une campagne anti-trans, refusant de reconnaître leurs droits et libertés.

Comme avec ce tweet :

https://twitter.com/jk_rowling/status/1714279937279160596

Transphobe J.K Rowling ? Les débats font rage sur les réseaux sociaux.

En tout cas, l’écrivaine ne loupe pas une occasion de commenter l’actualité internationale autour de la question trans pour rappeler ses convictions personnelles.

À tel point qu’il y a quelques jours, l’acteur principal de la saga Harry Potter, Daniel “Harry” Radcliffe, déclarait “être triste des propos de J.K Rowling envers la communauté trans”.

Du 17 mai au 15 juin, le collectif FestiGays organise le mois de la visibilité à Strasbourg, avec en point d’orgue “la marche des visibilités” le samedi 15 juin, au départ de la place de la place de l’université (14h).

Photo @J.KRowling

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Vous avez déjà donné votre avis.

J'aime 3
Indifférent 0
J'aime pas 0